La bibliothèque

La bibliothèque historique

La bibliothèque de l’église française de Berlin

Depuis 1929, la précieuse bibliothèque historique de l’église française de Berlin se trouve dans le Temple français (tour). C’est une bibliothèque strictement présentielle, servant à la recherche scientifique. Le stock de livres a augmenté au fil du temps et se compose de différentes créations de bibliothèques de l’église française de Berlin. Le stock englobe environ 500 mètres de rayons, dont environ 350 mètres sont consacrées aux archives anciennes historiques datant d’avant 1850.

Création et histoire

En association avec la création du Séminaire de Théologie, on a fondé en 1769 une bibliothèque. Comme les étudiants du séminaire de théologie devaient en même temps dispenser des cours au lycée français, on trouve dans le stock appartenant manifestement au Séminaire et outre de la littérature théologique (réformée, luthérienne, catholique) également des livres qui ne sont pas vraiment typiques pour une bibliothèque d’église (des livres de mathématique, de géométrie, de botanique, des atlas, des livres d’histoire allemande et française ainsi que de la littérature classique, des revues d’histoire ainsi que d’art et d’architecture). Ainsi que le montrent des catalogues anciens conservés et les archives, le fonds du Séminaire de théologie a été systématiquement agrandi par des donations, des legs et des acquisitions.

L’ex-libris de cette bibliothèque a été conçu par Daniel Chodowiecki, l’artiste l’offrant à la bibliothèque du Séminaire. Grâce à la fondation Marie Brandt-Mathieu, le consistoire a pu en 1892 se doter de sa propre bibliothèque. Une résolution de la commission de la bibliothèque stipulait que les fonds de la fondation devaient uniquement servir à acheter de la littérature touchant l’histoire des Huguenots. Dans le contexte de l’aménagement intérieur du Temple français (tour), celui-ci ayant eu lieu en 1929, les deux bibliothèques ont été regroupées.

Le 24 juin 1944, le Temple français a été lourdement endommagé par des bombes incendiaires, le feu détruisant une partie de la bibliothèque. Après la reconstruction de la tour, la partie de la bibliothèque qui avait été conservée a fait l’objet d’une classification systématique, l’accent étant en outre mis sur les certificats d’origine.

Le fonds de la bibliothèque est élargi de manière ciblée par des acquisitions, des exemplaires de référence, des donations et des legs. Au cours des dernières années, des stocks anciens provenant des communautés de la paroisse réformée de l’EKBO [église protestante de Berlin-Brandebourg] ont été incorporés au stock de la bibliothèque. La bibliothèque abrite par ailleurs une riche collection de tableaux et de graphiques.